Blog France

Montée de l’antisémitisme en France

3 mars 2019

author:

Montée de l’antisémitisme en France

Le 9 novembre au petit matin, une annonce officielle du Premier ministre Édouard Philippe était publiée sur sa page Facebook. Il a tenu à annoncer les chiffres néfastes de l’antisémitisme en France : les actes commis contre des juifs, en raison de leur confession, ont augmenté de 69%. Le Premier ministre a assuré que le gouvernement ne resterait pas indifférent.

Au cours de l’année 2018, près de 385 agressions, physiques et verbales, ont donné lieu à des plaintes. Ce nombre est d’autant plus préoccupant qu’il y a quelques jours, le 7 novembre, un reportage d’Euronews soulignait que de moins en moins de juifs prenaient le temps de porter plainte pour les actions les moins violentes (insultes et tags), ayant de moins en moins confiance dans les autorités pour intervenir ou donner suite à ces plaintes, ce qui installe une banalisation de la haine.

Des personnalités publiques utilisent leur notoriété pour véhiculer des idées d’extrême droite. C’est en effet le cas pour Dieudonné et Alain Soral. Ce dernier anime un site, “Égalité et Réconciliation”, duquel dégage l’idéologie d’extrême droite. Les jeunes sont principalement touchés par cet antisémitisme qui circule sur les réseaux sociaux.

Le 8 mai 2009, l’humoriste Dieudonné et Alain Soral présentent à la presse leur « liste antisioniste* » pour les élections européennes. « La France black-blanc-beur, elle est là ! » dit Soral. « Le seul ennemi de cette République, c’est le sionisme*, qui est là et qui nous divise depuis toujours, qui organise en fait les guerres un peu partout dans le monde et en France… »

Renforcer la lutte contre la cyberhaine

Après l’attentat antisémite de Pittsburgh aux Etats-Unis à la fin d’octobre 2018, Edouard Philippe avait assuré à « ne rien laisser passer » en matière d’antisémitisme en France.

Le gouvernement prépare notamment cette année une modification de la loi afin de renforcer la lutte contre la cyberhaine, en mettant la pression sur les opérateurs du Net. Dès la mi-novembre, une équipe nationale sera mobilisable en permanence au ministère de l’éducation nationale pour intervenir dans les établissements scolaires en appui de tout enseignant confronté à l’antisémitisme.

Début Février, dans plusieurs zones de Paris, des inscriptions antisémites ont été découvertes. 

Par ailleurs, deux portraits de Simone Veil dessinés par l’artiste C215 sur deux boîtes aux lettres, situés sur la façade de la mairie du 13e arrondissement, ont été tagués de croix gammées. Ils avaient été réalisés lors de la panthéonisation de Mme Veil.

« J’ai été pris d’une grande tristesse. Imaginer qu’on puisse affubler de croix gammées le portrait d’une rescapée de la Shoah, pour moi c’était au-delà de mon imagination » réagit l’artiste C 215, l’auteur de ces portraits. 

Dans le centre de la capitale, les gérants d’un restaurant Bagelstein ont été victimes d’actes antisémites : leur vitrine a été taguée du mot « juden » (« juifs » en allemand).

Ces marques nazies ont été commises dans la nuit de dimanche au lundi 11 février 2019. Elles sont devenues le symbole de la montée de l’antisémitisme.

 

 

 

 

Lexique

*antisionisme : Idéologie politique. L’antisionisme désigne historiquement l’opposition au projet sioniste d’établissement d’un foyer national juif en Palestine. 

*sionisme : Mouvement politique et religieux, visant à l’établissement puis à la consolidation d’un État juif en Palestine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *