L’homophobie

L’homophobie est un sujet encore peu abordé de nos jours, considéré comme tabou ou honteux car il parle d’homosexualité.

Même si aujourd’hui cela est plus accepté, certains font toujours preuve d’hétéronormativité, c’est le fait de penser que l’hétérosexualité est une norme, ce qui n’est pas forcément juste lorsque l’on dit qu’on ne discute pas les goûts et les couleurs. De plus ces gens montrent souvent leur « haine » envers la communauté LGBTQIA+ sous forme de violences verbales ou physiques.

L’existence de cette haine est tout à fait normale, à chaque sujet on trouve toujours des gens pour ou contre. En revanche de là à devenir violent, ce n’est pas humain, dans certains pays, cette sexualité est considérée comme hors normes et est punie, certains se font torturer ou incarcérer. C’est pour cela que certains pays comme la Suisse ont décidé de rejeter l’homophobie.

De plus, l’homosexualité à souvent était associé au SIDA, il est donc compréhensible que de la peur voir de la haine s’installe chez certains notamment chez les personnes plus âgées.

En revanche, se rejet est tout à fait contestable sur le plan historique, ont remarque que beaucoup de grandes figures de l’humanité étaient gay, comme une grande partie de la Grèce dont l’illustre Jules César ou même de grands écrivains comme Oscar Wilde, Arthur Rimbaud, Paul Verlaine, également Alan Turing un grand informaticien. C’est pourquoi on peut lier l’homophobie est un peu paradoxale.  Pour citer une femme, l’exemple de Sapho est le mieux adapté, son nom a donné le saphisme (l’homosexualité féminine) puis le mot lesbienne qui vient de l’île grecque Lesbos, où elle vivait.

Enfin, pour certains, on devient homosexuel, pour d’autres comme les scientifiques, ont né comme ça mais qui a raison… ? Telle est la question.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *