Maeva Raen : Lycéenne et jeune écrivaine

Maeva Raen a 17 ans et est élève en Tle 3ES au lycée Jacques Monod de Lescar. Elle a fait de l’écriture sa passion et présente son premier roman : Le Passage.

le_passage
Voici l’histoire qu’a fait naître cette jeune écrivaine :

– Dans un petit village paisible, au cœur d’une clairière verdoyante, Lian s’ennuie. A 18 ans, rêvant d’aventures et de découvertes, la jeune fille ne trouve pas sa place parmi les habitants.
Alors, avec comme seul bagage une besace et pour unique compagnon son chat Grisou, elle décide de partir découvrir le monde, à commencer par la mystérieuse forêt bordant le village et pourtant inexplorée.
D’énigmes en aventures, Lian se dévoilera peu à peu, parcourant les chemins les plus dangereux avec son éternel optimisme et son inébranlable naïveté. Mais la vie n’est jamais un long fleuve tranquille et notre jeune héroïne le découvrira à ses dépens… –

J’ai eu la chance de poser quelques questions à Maeva.

Tu as écris un roman et il vient d’être publié : que ressens-tu ?
A cette question Maeva répond : « Je me sens fière. Je suis très contente de ce que j’ai accompli et par cet acte j’aimerais dire aux gens d’aller au bout de leurs rêves, tant qu’il n’y a rien à perdre. »
Pour répondre à la question « comment s’est déroulée l’écriture de ton roman ? », elle répond immédiatement par :
« Pour moi, écrire c’est une passion. J’aime écrire et quand je me mets devant mon ordinateur cela me permet de faire une coupure avec le monde réel. Ce n’est pas un ‘devoir’ pour moi. »
Maeva a donc commencé à écrire son roman en 2012, lorsqu’elle n’était qu’en 3ème.
A cette époque, elle ne pensait pas le publier, elle écrivait seulement pour elle. L’idée de tenter de coup de le publier lui est venue à la fin de son année de Seconde (l’année scolaire 2014-2015). Ayant cette idée en tête, elle s’est replongée dans son histoire afin de faire quelques modifications et de pouvoir proposer quelque chose de correct. Ensuite, tout s’est accéléré grâce à une rencontre. La jeune lycéenne est allée à la rencontre littéraire « Les idées mènent le monde » à Pau (le thème abordé cette année là était le bonheur), où elle a fait la connaissance d’une auteure de romans de jeunesse. Après s’être entretenue avec elle, Maeva obtenu de nombreux conseils, notamment de rechercher des maisons d’édition sur internet et de regarder si les livres qu’ils éditaient étaient du même genre que le sien. C’est comme cela que, sans avoir eu longtemps à chercher, elle découvrit la maison d’Edition Amalthée, qu’elle contacta l’année dernière (vers le mois de novembre 2015). C’est le 1er janvier 2016 que la lycéenne a reçu une réponse : le courrier était positif et « c’est là que mon aventure à commencé » me dit-elle. Tout au long de cette aventure, Maeva a toujours bénéficié du soutien de ses proches, notamment de sa mère, qui fut très présente dans ses nombreuses relectures.
Le Passage est un roman fantastique destiné en particulier à un public de 12 à 17 ans cependant tout le monde peut le lire. D’ailleurs, des personnes de tous âges lui ont demandé des dédicaces, pour eux-mêmes. Une fois que les lecteurs auront lu le livre, Maeva espère que ces derniers comprendront le message qu’elle a voulu faire passer dans certains passages, à savoir : « Voir plus loin, dans le sens où il ne faut pas avoir peur du futur, de ce qui nous attend et s’ouvrir aux autres, voir un peu plus loin que le bout de son nez ».

Maeva Raen, une jeune écrivaine talentueuse et ambitieuse : « Je suis déjà sur l’écriture de deux autres romans en parallèle ». En effet, Maeva a commencé l’écriture de deux romans et continue l’un ou l’autre, selon les jours et son humeur. Le premier, elle sait déjà qu’il va lui demander beaucoup de temps pour écrire car c’est un roman dans le même genre que Le Seigneur des Anneaux, la saga Game of Thrones ou encore Harry Potter. Elle s’inspire de ces œuvres pour créer une nouvelle histoire. Le second roman est lui plus tourné vers un public adolescent, dans le sens où l’intrigue et les personnages correspondent plutôt à de jeunes gens ayant entre 16 et 20 ans.
Elle mène, en plus de ces deux romans, l’écriture d’un roman plus personnel, Ma vie 2.0 qu’elle n’envisage pas de publier pour l’instant.

Le passage est à découvrir au CDI : Maeva y présente son premier roman le mardi 29 novembre 2016.

Ancienne auteure de Björkö (ex-P'tit Monod) de 2016 à 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *