Date :13 October, 2019

En route vers Mercure !

On a entendu parler de Mercure ces temps-ci… Mais pourquoi au juste ? Dans la nuit du 19 au 20 octobre, la fusée Ariane 5 décolle de Kourou, en Guyane, avec à son bord les sondes de la mission BepiColombo.

C’est quoi ?

BepiColombo est une mission d’exploration de la planète Mercure. Et ça consiste en quoi ?

Et ça consiste en quoi ?

La mission prévoit de placer deux engins spatiaux en orbite autour de Mercure : la première sonde se nomme MPO ( Mercury Planetary Orbiter ) elle a pour objectif principal l’étude de l’intérieur et de la surface de la planète Mercure tandis que MMO ( Mercury Magnetospheric Orbiter ) étudie le champ magnétique*, la magnétosphère*, l’exosphère* ainsi que des ondes et des particules. Ces deux sondes devront voyager 7 ans et parcourir 9 milliards de kilomètres avant d’atteindre leur orbite de destination. La mission sera terminée en décembre 2025. A la base, la mission prévoyait un troisième engin qui devait se poser sur la surface de Mercure. Ce projet a été abandonné pour des raisons budgétaires.

OBJECTIFS

Les objectifs de la mission portent sur la nature du noyau de Mercure ( liquide ou solide ), la possible présence de glace au fond des cratères, la formation du système solaire et l’évolution en général d’une planète au voisinage de son étoile.

DIFFICULTÉS

Il s’agit de la mission la plus périlleuse jamais lancée par l’Agence spatiale Européenne (ESA), car atteindre Mercure, est particulièrement complexe tout d’abord parce que c’est la planète la plus proche du Soleil. La sonde spatiale est soumise à des températures oscillant entre -180° et +450°C qui nécessitent le recours à différents dispositifs ( bouclier thermique ) pour la protéger. Par ailleurs pour parvenir à se mettre en orbite autour de Mercure, BepiColombo doit fortement réduire sa vitesse.

Avant BepiColombo seule la petite sonde spatiale américaine Messenger, mise en orbite autour de Mercure en 2011, a effectué une étude approfondie. Elle n’avait été précédée que par Mariner 10 qui n’avait pu réaliser que trois survols en 1974-75. Mercure reste donc une planète peu connue, alors que sa proximité du Soleil en fait un objectif scientifique important pour comprendre la création du système solaire

Point culture

La planète Mercure doit son nom au dieu Mercure du commerce et des voyages, également messager des autres dieux dans la mythologie romaine. Le symbole astronomique de Mercure est un cercle posé sur une croix et portant un demi-cercle en forme de cornes. C’est une représentation du caducée* du dieu Hermès.

Un peu de vocabulaire

*L’exosphère est la couche la plus externe de l’atmosphère d’un corps céleste. Cette couche se definit comme la région de l’atmosphère où les collisions entre particules sont rares, considérées comme négligeables. En effet, la densité de particules y est extrêmement faible.
*La magnétosphère est la région de l’espace entourant la Terre dans laquelle est confiné le champ magnétique terrestre.
*Un champ magnétique est un champ de force résultant du déplacement des charges (courant électrique).
*Le caducée est un des attributs du dieu Hermès dans la mythologie grecque, représenté comme une baguette de laurier ou d’olivier surmonté de deux ailes et entouré de deux serpents entrelacés. Le caducée sert à guerir les morsures de serpents et c’est pourquoi il est orné.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *